Sélectionner une page

Édition 2018

Quelques extraits vidéos de la 2ème édition

2èmes Rencontres Cinéma et Littérature de Sous l’écran, la page.

Nous vous proposons de découvrir quelques vidéos, prises un peu au hasard des présentations et commentaires des intervenants.

Premier extrait

Lors de l’ouverture du festival, Jean-Michel DENIS, président de Au Fil du Temps, expose comment l’adaptation d’un livre à l’écran est l’exemple même du croisement de la littérature et du cinéma.

Deuxième extrait

L’amorce de présentation, par Marie-Chantal LATOUR, professeure de lettres.
du livre de Jean-Christophe RUFIN, Le collier rouge que Jean BECKER a adapté au cinéma.

Troisième extrait

Les images d’un réalisateur correspondent à des choix, des intentions, comme les mots et les phrases pour des écrivains.

Ici, Guillaume DESCAVE, journaliste et critique de cinéma -aux côtés de Anne VOCANSON-  nous l’explique, parlant de la grammaire du cinéma.

Quatrième extrait

Le Carnet à Spirales a été le lieu des lectures de livres adaptés à ‘écran. La Médiathèque intercommunale fut celui d’un spectacle lectures-théâtre par la Compagnie des Farfadets.
Ici un extrait de « Ça lit, ça tourne », évoquant Le journal d’Anne Franck.

Une 2ème édition de grande qualité

Trois jours pour de belles Rencontres  

La deuxième édition de  SOUS L’ÉCRAN, LA PAGE est déjà terminée  !

Plaisir non dissimulé des spectateurs 
et satisfaction évidente des organisateurs.

Jean-Michel DENIS, président de AU FIL DU TEMPS, pour le lancement des RENCONTRES

Mais, avant toute chose, quelques données :

vingt films projetés au cours du week-end (y compris les films de l’édition JUNIORS)

*  vingt-cinq projections autour de l’actualité du Centenaire 1914-18 ou de quelques autres conflits plus dans l’actualité qui illustrent tristement des mêmes plaies et des mêmes vies brisées.

*  une fréquentation à hauteur des espérances :  de l’ordre de  900 spectateurs (avant décompte définitif)

*  une animation « De l’écrit à l’écran » pour jeunes publics (180 présents)

*  six intervenants spécialistes pour présenter, analyser livres et films, puis échanger avec le public

*   six autres intervenants, membres de AU FIL DU TEMPS, heureux de transmettre leur passion et leurs compétences

*  une mobilisation des salariés, projectionnistes-techniciens experts, ainsi que de toute l’équipe d’ AU FIL DU TEMPS, à disposition en permanence.

*  deux animations littéraires, différentes et passionnantes :
lectures par l’Ecritoire d’Estieugues au Carnet à Spirales
lectures-théâtre à la Médiathèque Intercommunale par la Compagnie des Farfadets

*  du plaisir, de la bonne humeur !

*  et enfin une équipe de la Section Audio Visuel du lycée Jérémie de la Rue qui bientôt pourra nous présenter le reportage effectué par eux,
au cours du week-end.
Et déjà des images pour fixer la mémoire 

En première ligne, Charles GAUBERT pour Nos années folles

Jean-Paul NOMADE, historien pour les « gueules cassées » de Au revoir là-haut

Guillaume DESCAVES et Anne VOCANSON, associés pour l’analyse du livre et du film

Patricia LUMINET, pour La Chambre des Officiers

Laurent GODEL, dans sa présentation de  Un long dimanche de fiançailles

Marie-Chantal LATOUR, parlant de l’adaptation de J-Ch. RUFIN par Jacques BECKER

David GARROUX, pour La vie et rien d’autre

L’Écritoire d’Estieugues,  lectures multiples autour des livres concernés

Les comédiens des FARFADETS pour illustrer une longue liste de films …

De nombreux spectateurs de tous âges

La voici : dix-huit livres de tous genres, adaptés au cinéma

L’équipe de AU FIL DU TEMPS, avant la dernière projection

Les JUNIORS ont tiré les premiers !

Dès ce vendredi matin, avant même le démarrage des

Rencontres Cinéma et Littérature

  les JUNIORS ont su croiser L’ÉCRIT et L’ÉCRAN.

L’animatrice, équipée d’un matériel sophistiqué, leur a fait préparer des films -très courts-métrages-  à partir de lectures des Bandes Dessinées  proposées. Travail très participatif, très actif, et donc plaisir partagé.

 Le Progrès du Roannais en a fait part, dans son édition du 16 novembre

Pour se convaincre de la réussite de l’opération, quelques photos-souvenirs :

Ils étaient nombreux : 140 spectateurs Juniors

Attentifs et passionnés

Tablette interactive et écrans portatifs pour observer les résultats

Film réalisé par les élèves.

DES JUNIORS, sous l’écran et … à la page

Sous l’écran, la page  s’ouvre aux jeunes publics

Tandis que les quinze films adaptés de romans qui seront projetés viseront principalement un public d’adultes, collégiens et lycéens,  un volet « JUNIORS » associera les écoles à cette manifestation culturelle. 
Une sélection de films adaptés d’albums ou de romans pour la jeunesse est proposée sur le temps scolaire. (voir ci-dessous)
Ces projections au Cinéma les Halles  sont proposées du 7 au 20  novembre, aux classes maternelles et élémentaires,  au tarif de 4 € par enfant.
Pour compléter l’offre, le vendredi 16 novembre, il sera proposé également aux enfants de 4 à 7 ans   un atelier « de l’Écrit à L’ÉCRAN » animé par un intervenant en première partie de la projection du film uatuor à Cornes. (voir ci-dessous)
 
Ce  film d’animation – sorti sur les écrans en septembre 2018 – est adapté d’une série d’albums de Yves Cotten.
Le nombre de places est limité.  Il est fortement conseillé d’inscrire les classes rapidement…
Téléphone du cinéma : 04 77 69 02 40  
Le tarif est de 4 € par enfant – gratuit pour les accompagnateurs .
   
Date limite pour les inscriptions à ces différentes projections : lundi 15 OCTOBRE
Renseignements complémentaires :  06 67 06 05 65

AU PROGRAMME

Adaptation des albums de Léo LIONI 
dès 3 ans  – durée 35 mn.

Le petit monde de Léo est un programme de 5 courts-métrages, destinés aux tout-petits, qui mettent  en scène différents animaux tels qu’un poisson, un crcodile, des grenouilles, un crapaud ou encore des mulots qui vivent de folles aventures.
La passion de l’auteur des livres pour enfants, Léo LIONNI, envers les animaux remonte à sa plus tendre enfance, puisqu’il collectionnait très jeunes animaux et insectes.
Le petit monde de Léo est l’adaptation de plusieurs de ses récits.
Le cinéaste Giulio GIANINI et Léo LIONNI étaient très amis dans la vie. Le réalisateur s’est vite intéressé au travail poétique de l’auteur, en voulant transformer ses œuvres en films d’animations. Il réalise donc en 1979 Le petit monde de Léo adapté de trois œuvres de Léo LIONNI : Un poisson est un poisson, Pilotin et Frédéric.

Adaptation de l’album de Tomi UNGERER
1h19 – à partir de 4 ans.

Trois méchants brigands passent leur temps à détrousser les voyageurs en diligence et à détruire les attelages… Leurs forfaits commis, ils accumulent leurs butins dans une caverne retirée en haut de la montagne. Sans coeur et sans scrupule, rien ne les arrêtent jusqu’au jour où l’unique occupant de la diligence est Tiffany, une petite fille orpheline. Surpris, ils emmènent l’enfant dans leur repaire.
« Que faites-vous de tout cet or ? » demande-t-elle. Les trois hommes ne s’étaient jamais posé la question…. Grâce à une merveilleuse alchimie, la petite fille réussit à attendrir les redoutables bandits. Leur vision sombre et violente du monde change du tout au tout, ils arrêtent les pillages, libèrent les enfants d’un orphelinat dont la directrice s’adonne à un trafic de confiseries et décident d’acheter un château pour y héberger tous les orphelins du pays. De trois redoutables méchants, ils deviennent, au contact de la petite fille, des pères de famille tendres et attentionnés !
Film  de Mark OSBORNE
Adaptation de l’oeuvre de Antoine de Saint-Exupéry
A partir de 5 ans – 1h46

C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

Film de Tim Burton   
Adaptation du roman de Roald Dahl

A partir de 8 ans – 115 mn
Charlie est un enfant issu d’une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s’offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l’inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville. Celui qui découvrira l’un des cinq tickets d’or que Wonka a caché dans les barres de chocolat de sa fabrication gagnera une vie de sucreries.

ATELIER :  De l’écrit à l’écran
et  PROJECTION de :  Le quatuor à cornes

Séance unique  – le vendredi 16 novembre – matin
Nombre de places limité … Inscrivez-vous vite !

 

Il s’agit d’une série de 3 films adaptés des albums de Yves Cotten, réalisés par Benjamin BOTELLA et Emmanuelle GORGIARD.

 
Le film est proposé avec un atelier intitulé : « De l’écrit à l’écran »
Un animateur spécialisé de l’association « Les grands écrans », proposera aux enfants, avant la projection du film, une intervention interactive traitant de l’adaptation du livre à l’écran
Cette animation s’adresse plus spécifiquement aux enfants de 4 à 7 ans .
Durée totale de la séance : 1h30 (atelier + projection du film )
L’animation est proposée gratuitement par le Cinéma les Halles avec le billet d’entrée pour la projection du film.

Des partenaires indispensables

Pour cette deuxième édition de Sous l’écran, la page, le Cinéma les Halles assure le rôle d’organisateur grâce à son équipe rodée de bénévoles. Pour donner plus d’ampleur à la manifestation d’autres partenaires ont été sollicités.
Le Carnet à spirales bien évidemment a souhaité poursuivre sa collaboration.
Sa pratique régulière de lien avec les artistes, les écrivains notamment,  lui permet d’offrir un savoir-faire idéal pour ce genre de manifestation. 
Des lectures d’extraits de textes de romans dont les adaptations portées à l’écran correspondent à la thématique des RENCONTRES. seront faites le samedi 17 novembre, 11h, grâce à L’Écritoire d’Estieugues, association littéraire voisine.
Sur la place, devant la librairie, un apéritif suivra, renouvelant la belle expérience de 2016 … où Philippe Claudel fortement sollicité n’arrivait pas à se dégager de ses lecteurs favoris, pour venir porter le toast amical ! Bon moment, bon souvenir.
La Médiathèque Intercommunale de Charlieu-Belmont s’est bien vite proposé de participer.
Autre acteur culturel essentiel de notre cité et des villes communautaires, cet établissement était, de manière toute naturelle, le partenaire obligé.  L’idée en avait germé dès 2016. 
Il fut facile de s’entendre sur le choix des livres  mis à l’honneur et les activités qui s’y dérouleraient.
La responsable et son équipe, se sont donc entourées  de la participation de la Compagnie de théâtre Les Farfadets pour créer une Lecture-Spectacle -au titre original Ça lit ! Ça tourne !–  ludique, autour d’œuvres littéraires diverses, adaptées pour le grand écran – Intervention le dimanche 18 novembre à 11h. 
Et puis, autre partenaire naturel la Section Cinéma-Audiovisuel du lycée Jérémie de la Rue, dans la mesure où une convention, et déjà une longue histoire, nous lient, tant pour les projections régulières de films que pour des animations et projets divers. 
La compétence de cette section de lycéens permettra de créer un film de reportage sur les RENCONTRES, au cours des trois jours d’animation. Jouant le rôle à la fois de mémoire et de vitrine de la manifestation, comme le film réalisé par la société Oz-Media en 2016. 
Enfin, comme disent les anglais « the last, but not the least« , des partenaires financiers pour que ces RENCONTRES puissent exister, sans affoler les budgets de fonctionnement réguliers !
Les collectivités Mairie de Charlieu, Conseil Départemental et surtout Charlieu-Belmont Communauté apportent leur concours,  matériel, administratif et aussi financier, en inscrivant cette manifestation dans leur politique culturelle et, plus précisément, dans le contrat tri-annuel signé avec la DRAC.
Le Crédit Mutuel, agence de Charlieu, nous apporte également son aide, participant ainsi à la diffusion -à Charlieu et alentours- de la culture dans le divertissement.

Des Invités de qualité

Durant un an et demi nous sommes partis à la recherche d’un écrivain et/ou cinéaste de renom, comme en 2016, pour succéder au talentueux Philippe CLAUDEL.
 
Les contacts ont été nombreux … Nous pourrions faire une liste impressionnante de personnalités approchées, soit directement, soit par leurs agents, distributeurs ou maisons d’édition.  Contentons-nous d’en citer quelques uns : Jean-Claude Carrière, Pierre Lemaître, Marc Dugain, Eric-Emmanuel Schmitt, Jean-Pierre Améris, Atiq Rahimi, Bertrand Tavernier, etc.
 
Certains nous rendront peut-être visite un jour car le motif principal de leur refus réside dans leurs multiples activités et leurs agendas bien chargés. Il est difficile de se rendre disponible lorsque, par exemple, un tournage dure plusieurs mois. Et puis il y a l’âge pour l’un, les sollicitations plus prestigieuses pour l’autre …
La plupart de ces personnes contactées nous a dit leur intérêt pour l’initiative qui lie Cinéma et Littérature et pour l’audace que représente cette manifestation dans notre « village de caractère » de CHARLIEU !
 
Nous avons alors choisi de solliciter des intervenants locaux ou proches, dont nous connaissions les compétences. Tous ont répondu présents, sans la moindre hésitation. Certes aucun d’eux n’est connu pour ses émissions de télévision, ni pour des prix littéraires ou l’attribution d’un « César ». 
Ils sont  TOUS des PASSIONNÉS, prêts à NOUS PASSIONNER 
 
Vous pourrez en juger !

INTERVENANTS  au  Cinéma les Halles

•    Guillaume DESCAVE     – Journaliste, réalisateur et critique de cinéma


•    David GARROUX           – Professeur de philosophie 

                                            – Responsable Section Cinéma-Audiovisuel

•    Laurent  GODEL            – Formateur à l’image – Éducation Nationale


•    Marie-Chantal LATOUR – Professeur de lettres

•    Patricia LUMINET          – Bibliothécaire


LES  ANIMATIONS  au Carnet à spirales 

                                                à la Médiathèque intercommunale
 
•    Les FARFADETS, compagnie de théâtre 


•    L’ÉCRITOIRE D’ESTIEUGUES,  association littéraire

Découvrez l’affiche définitive de la 2ème édition de SOUS L’ÉCRAN, LA PAGE.

En 2018, tout en conservant le thème de l’adaptation littéraire au cinéma, il est apparu intéressant d’inscrire l’édition dans le moment historique du Centenaire de la première guerre mondiale. Cent ans de Guerres et de Plaies que les livres et les films ont souvent illustrés, mettant en exergue les effets destructeurs et dévastateurs dans la vie des populations. Cent ans de conflits et de vies brisées.
Vous pourrez découvrir très bientôt une programmation riche composée de projections, débats, lectures et animations.

 Lisez, Appréciez, Choisissez, Réservez…
Jeudi 30/08/18